Une dérogation au confinement pour les chasseurs qui passe mal

Des associations environnementales, dont la Ligue de protection des oiseaux, s’interrogent notamment sur les priorités du gouvernement et sur les risques sanitaires que représentent les battues, autorisées malgré le confinement par décision ministérielle.

Une circulaire appliquée depuis quelques jours par les préfets de départements. Depuis ce week-end du 7 novembre, la chasse aux cerfs, sangliers et chevreuils est donc à nouveau autorisée en Isère, Savoie et Haute-Savoie.

Article complet France 3 Régions
Crédit Photo: Pixabay